© 2019  LIFE. Conception atelier KLETTERN

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

Comment réveiller son couple?

May 22, 2017

Lu ici:

 

EXCLUSIF MAG - Le Père Michel Martin-Prével décline aujourd’hui sa retraite conjugale Tobie et Sara  dans un livre. Quand l’amour cherche à renaître entend réveiller les couples tièdes.

 

Le Père Martin-Prével a construit il y a quatre ans une retraite pour les couples en difficulté qui ne désemplit pas, le parcours Tobie et Sara, à l’image de ces époux bibliques restés unis malgré les épreuves. Ordonné prêtre il y a huit ans après trente-deux ans de mariage et son veuvage, il a bâti son parcours sur cinq jours, en souvenir de la phrase de Marthe Robin. La fondatrice des Foyers de Charité affirmait en effet au Père Georges Finet : « En trois jours, on ne change pas une âme. La Sainte Vierge demande cinq jours pleins. » Il faut au moins ce temps pour éviter les divorces et alléger le fardeau des couples, ajoute le Père, pragmatique, qui regrette que les conjoints s’y rendent souvent trop tard.

 

L’ouvrage Quand l’amour cherche à renaître reprend le canevas du parcours. Pour ceux qui hésitent à se lancer dans une retraite, c’est une occasion inespérée de se pencher sur le fonctionnement de leur couple, seul ou à deux, et de retrouver un élan conjugal. Ce parcours humble, qui nécessite courage, patience et bienveillance, se décline en neuf étapes.

Il n’est pas réservé à ceux qui sont au bord de la rupture, mais ouvert aux couples « attiédis, installés ». Le prêtre les compare en plaisantant à la famille américaine des séries télévisées – un couple, un chien, une pelouse bien tondue. « Ce n’est pas la définition de la famille chrétienne ! Aucun couple ne devrait se contenter de cette vision stationnaire, ce confort ronronnant, cet esprit petit-bourgeois… » Les époux catholiques pratiquants ne sont-ils pas appelés à plus d’ambition dans leur mariage ? Il remarque que beaucoup vivent avec leur conjoint comme ils porteraient une croix, et se contentent de supporter leur triste sort au lieu de s’atteler avec courage à lui réinsuffler de l’espérance.

 

Élargir les horizons de l’amour

Le Père Martin-Prével, fort de son expérience auprès des cent soixante couples qui ont suivi le parcours Tobie et Sara, explique pas à pas comment élargir les horizons de l’amour. Loin de chercher à exposer de grandes théories, il préfère les mettre au travail. Chacun est invité à diagnostiquer l’état de son couple en examinant la place qu’il réserve au tiercé gagnant « tendresse, service, pardon » – trois marqueurs de la vie conjugale. Si l’une de ces trois composantes vient à manquer, ou si l’équilibre entre eux est mal respecté, le couple est potentiellement en danger.

Afin de ne laisser personne sur le bord du chemin, de multiples pistes sont énumérées, en fonction du fardeau de chaque couple : intimité en berne, manque de dialogue… À la fin de chaque chapitre, des questions aident à aller plus loin : « Est-ce que je connais bien mes blessures et celles de mon conjoint ? Quel est mon désir de prier avec l’autre ? Quelles sont nos différences de foi ? Suis-je libre de refuser les demandes de mon conjoint ? » Écrit de manière pédagogique, cet ouvrage concret et imagé peut être lu seul, ou à deux, et devrait figurer dans toute bibliothèque familiale.

 

Enfin, le Père invite les couples en souffrance, souvent englués dans un face à face décevant, à laisser de la place au Christ dans un « couple à trois » trinitaire. « Qui, mieux que l’inventeur de l’amour, peut venir le réparer ? », interroge-t-il. Chacun doit néanmoins accepter de prendre son bâton de pèlerin, transformer son regard sur les crises, les envisager plutôt comme des étapes spirituelles.

Après le livre, le Père Martin-Prével s’attellera à la rédaction d’un examen de conscience à effectuer en couple, et d’un jeu de cartes à exercices. Pas de répit pour « réchauffer » les conjoints !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload